AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Analyse - Boîte Stark] Winterfell is Coming (Part1)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: [Analyse - Boîte Stark] Winterfell is Coming (Part1)   Ven 8 Avr 2016 - 17:16

La famille emblématique de la saga, celle que nos petits cœurs d’enfants souhaitent voir l’emporter parce qu’elle symbolise l’honneur et l’unité dans un monde en proie aux convoitises, est évidemment la première à sortir en boîte deluxe. Ebauchée dans le Core Set, les mécaniques de la famille Stark ont été développées dans les premiers chapitres pour rendre la famille compétitive, mais à cause de la rotation des cycles sur le long terme, les enjeux autour de cette boîte sont grands puisqu’elle a pour but de compléter les mécaniques ébauchées du CS afin d’offrir à la famille la plus populaire un socle solide autour duquel développer en fonction des chapitres disponibles. Elle évite de tomber dans les travers d’une trop grande puissance des cartes, faisant alors planer le risque d’une homogénéisation du jeu sur le long-terme.


King Robb's Host Une revenante, des temps lointain où sortait les première cartes de la première version du jeu…  L’idée sous-jacente est la même : on a  une armée qui gagne en militaire puis effectue une prise pouvoir, mais la réalisation diffère.
Cette carte ne fait ni plus ni moins que ce qui est attendu pour une armée Stark : un coût et une force élevés, le trait qui va bien, des icônes militaires et pouvoir, le mot-clef pas d’attachement et une capacité solide à défaut d’être gamebreaker.  
A cela se rajoute que pour son prix, l’armée ne fait pas de card advantage : elle effectue une prise pouvoir, mais uniquement sur le défi militaire. Ce n’est donc pas possible de l’envoyer en pouvoir pour effectuer une prise de 2. Quand tu coûtes 7/8, c’est un standard de design que tu ais de quoi faire gagner du pouvoir, ou alors que tu es une capacité très forte pour compenser. Et là, c’est la capacité qui génère le pouvoir, donc bon…
Surtout, c’est extrêmement vulnérable à Tears of Lys.

Bref, une carte très pâlichonne pour commencer la boîte Stark. Mais les petits caractères en bas de la boîte de texte donnent de l’espoir : avec un plot war révélé, la carte devient soudainement imposante. Une seule prise de 2 en pouvoir étant généralement suffisante, il suffit donc d’un seul complot dans sa propre plotline pour la rendre efficace : Warden of the North est justement là pour effectuer cette tâche. Et en plus, la carte peut tirer parti des complots War adverse, donc par exemple de leurs Wildfire.
Bilan : Une carte équilibré, qui fait bien ce qu’elle est censé faire, magnifiquement illustré par Jedruszek. Ce qui est sans doute sa plus grande qualité, elle est difficile à envisager compétitivement parlant. 6/10


Catelyn Stark Le principal défaut de cette cartes est de s’appeler Catelyn Stark, donc d’être en concurrence avec celle du Core Set , qui est désignée pour être l’un des classiques incontournable de la faction.  Proposer le personnage en leader de faction, c’est réaliser un sans faute, ou échouer.
Et cette version a un problème flagrant : elle se renforce au cours du temps. Quand vous la posez sur la table, vous avez payé 7 pour avoir 5 int/bleu et c’est tout. C’est strictement tout. C’est à peine mieux, statistiquement parlant, que la première version.
Un leader à 7, c’est le genre de cartes dont on attend qu’il change le cours de la game dès qu’il touche la table…

Pour qu’elle soit efficace, il faut la poser dès le early game puisqu’elle assurera une montée en pouvoir régulière, ou vous évitera de subir des militaires, ce qui permet d’économiser des cartes.
Cette conditionnalité dans son efficacité verrouille à mes yeux tout deckbuild efficace autour.

Néanmoins, la faction Tully ayant toujours tourné autour des points de pouvoir sur les personnages,  c’est peut-être dans ce sens qu’il faut la prendre : comme le leader à 7 d’un deck Stark orienté Tully, saupoudré de Bran et Rickon, dont elle serait la clef de voûte. Une ébauche possible de mécanique, donc.

Bilan : A prendre comme un leader de deck « House Tully », sur lequel il n’y a rien à développer pour l’instant. 6/10.

Eddard StarkIl n’est toujours pas loyal, mais il coûte à présent 6 gold, ce qui est plus approprié économiquement parlant, mais reste cher. Et sa capacité c’est de… donner un renom amélioré à un autre personnage participant ?
Bon, ok. Pourquoi pas. On n’est plus en V1, les points de pouvoir sur les personnages n’ont pas tendances à voler avec Valar Morghulis.
Pour le juger, il faut le comparer avec Eddard CS. Et quoi qu’on en dise, celui-ci fait très bien son taf. On peut l’envoyer en attaque pour qu’il prenne son renom, et on est assuré de le revoir défendre ses défis, donc empêcher l’adversaire de prendre des points de sans opposition ou mieux, de l’empêcher d’attaquer pour que Eddard ne gagne pas un second point de renom.
Eh mais attendez, ce que je viens d’expliquer là, c’est que pour un gold de plus on avait un mec qui se suffisait à lui-même pour générer indirectement la même différence de pouvoir par rapport à l’adversaire, voire mieux ?
Ah ben oui.
Bon, on va essayer de creuser dans les points positifs par rapport à l’autre version.
Déjà, il a 1STR de plus. Le petit 1 STR de plus qui lui permet de passer au travers d’un Dracarys avec Daenerys en jeu. Et en l’état, c’est important.
Deuxio, avec un Seal of the Hand (qu’elle coïncidence, je me demande si…), il permet une orgie de pouvoir qu’on est pratiquement contraint de stopper avec Confiscation au tour suivant. Mais le mouvement est intéressant, ne serait-ce qu’un tour.
Et tertio, comme il n’est pas loyal et que sa capacité est complémentaire à un renom normal, on peut l’envisager en bannière du Loup, comme soutien d’une mécanique rush naturelle.

Bilan : La première version est meilleure à mes yeux, mais celle-ci a des arguments pour être présente dans les decks. 7/10

The Blackfish Pour un ancien joueur de V1, ce n’est pas une surprise : il était présent dans tous deck Stark en *1 pour sa désirable capacité de pioche, nécessaire à la faction pour être performante.
Comme il coûtait 4 à l’époque, le voici logiquement à 6 gold.
Bien que le livre laisse à penser que le silure soit encore jeune de corps et d’esprit, les designers lui ont uniquement donné 4 de STR. Un défaut qui se comprend quand on remarque qu’il est Loyal, donc réductible à 5 gold, possède renom et une capacité de pioche facile à remplir pour la faction (ou force l’adversaire à défendre, ce qui n’est jamais mauvais en soi puisque cela devrait économiser des prises, donc générer du card advantage).
Il a de plus trois traits désirables : Tully, Knight et Lord.
Cerise sur le gâteau, il a conservé sa capacité fluff qui était un point de détail de la V1 à cause de Valar Morghulis, mais pourrait se révéler bien plus percutante en V2 dans un deckbuild Maison Tully.
Equilibrage oblige, le nombre de points requis a été augmenté de 3 à 4, les personnages ayant tendance à rester sur la table. Mais on peut imaginer qu’avec un Sceau de la Main ou le nouvel Eddard Stark, cette condition prennent deux tours à remplir.

Bilan : Comme en V1, en *1 minimum dans tout deck Stark pour sa polyvalence. On pourrait enfin le voir faire des étincelles en House Tully. 8.5/10

Jon Snow Payer 5 gold pour 4 STR en militaire, c’est quand même un peu de la merde, statistiquement parlant…  Et sa capacité consiste à défausser une carte pour redresser une autre carte ? ça veut dire qu’on va perdre une carte pour empêcher l’adversaire de passer un défi en défense (ou en gagner un en attaque), tout ça pour sauver (ou  infliger) une carte à la prise ?
Ouais, fin, c’est l’usine à gaz made in the North…
Dans certains cas, ça peut-être rentable, notamment si on a des renoms ou des effets de victoire en défi à activer (Eddard seconde version, par exemple). Si des personnages bénéficient du sacrifice d’autres, alors un moteur de sacrifice est utile… sauf que pour l’instant il y a juste Catelyn Stark, seconde version. Mouais.
Et sinon, ça metagame l’incli. Donc Melisandre. Oh ! Mais en effet ! Pour incliner un personnage, la Melisandre utilise une carte a 1/2/3 gold, le plus souvent un personnage à 2/3. Donc, en sacrifiant un pins de même coût (et si Stannis est en jeu, c’est gratuit, puisque de toute façon il va rester incliné), Jon la metagame parfaitement, renforçant ainsi la résilience du Stark au Baratheon, déjà vu dans le Core Set avec Eddard.
Notons qu’au passage, si Meli n’est pas là, il metagame aussi Robert puisque sa capacité est activable à n’importe quelle fenêtre d’action. (N’importe quelle capacité d’incli ciblée, en fait).
C’est dommage qu’à côté de ça, son utilité soit douteuse. En plus, il ne peut pas s’envisager en bannière du loup « light » car il réclame le sacrifice d’un personnage Stark.
Toutefois, une pièce manque à son puzzle : que va lui donner son loup ?

Bilan : Metagame les pivots de la mécanique Baratheon, et l’incli d’une manière générale. Mais à côté…  7/10, possiblement 8 ou 8.5/10 selon ce que fait Fantôme.

Wolves of the North La carte nécessaire pour pouvoir construire un deck loup-garou tenant la route. Le but ici est de créer un second leader en Loup-Garou pour comboter avec le leader désigné, Vent Gris. La mécanique est un retour de la synergie Broussaille + Vent Gris de la 1ère édition, mais en plus équilibré.
Tout d’abord, il faut à présent payer 10 or, ou plutôt 8 car tous les deux sont réductibles à Fealty, et jouer autour de monocônes militaires. Ensuite, il ne suffit pas que le personnage participe à un défi, il faut le furtiver, ce qui est une condition plus complexe car certains leaders ont justement ce mot-clef ou peuvent l’obtenir avec Syrio ou le sauvageon, et Viserion pour Dany. Enfin, dans le metagame V1 les personnages avaient en général 3STR, ce qui rendait le loup-garou réducteur de STR auto-suffisant, alors que celui-ci nécessite clairement la présence à table d’autres loups-garous pour être efficace.

L’utilité la plus évidente de la synergie est d’attritioner la table adverse  à coût de Vent Gris sur un pins + prise militaire, ce qui au bout du compte devrait permettre de vider les tables adverses, et de le finir avec un envoyé au Mur. L’obstacle principal à cette synergie est d’avoir assez de STR pour passer son défi militaire, puisque  le 3STR des Wolves of the North n’est clairement pas stellaire.

Bilan : Une carte intéressante car nécessaire pour développer correctement la thématique loup-garou, clairement moins « no match » que son ascendante, mais a priori toujours raisonnablement efficace. 7/10

Arya Stark Un vrai plaisir de revoir cette carte de la première édition.  Comme sa première version, elle offre un choix stratégique intéressant à la maison Stark en fournissant une icône intrigue bon marché tout en étant versatile. Cette option est encore plus importante dans la V2 en raison de la propension des cartes Stark intrigue bon marché à être monocônes, avoir un défaut pénalisant ou/et être insuffisante en elle-même, à l’exception de Catelyn CS.
Sa capacité à de plus le bon goût de comboter avec l’une des thématiques habituelles du Stark : la réduction de table adverse à coût d’effet de kill. Dans ce genre de deck, elle pourra être très efficace en empêchant l’adversaire d’effectuer un militaire si sa table est réduite. Elle combote également très bien avec l’idée Stark : «  je me pose sur la table et je la tiens » en affaiblissant stratégiquement un adversaire qui voudrait vous affaiblir, tout comme elle synerge avec des mécaniques tirant parti du sacrifice.
Non-loyale, elle est un très bon argument pour une bannière du loup. Et son trait Lady permet de la réduire à 2 sur un Noble Cause, potentiellement.
Néanmoins ! sa capacité bien que forte est pénalisante car elle réclame de la sacrifier, donc de sacrifier 4 gold, une carte et une icône intrigue. Le choix doit être effectué à bon escient, ce qui ne sera pas forcément possible car un kill à 3 STR ne permet pas de cibler les personnages les plus importants du jeu (mais peut toujours cibler un Pycelle, une Margaery ou un Rhaegal).
Enfin, son principal défaut est sans doute de s’appeler Arya Stark,  et d’être donc mise en concurrence avec la version CS, qui coûte 1 gold de moins et est furtive, tout en fournissant du card advantage. Et qui pourra bientôt gagner l’intrigue avec Septa Mordane, même si c’est instable.

Bilan : Solide sans être broken, elle souffre de la comparaison avec sa version CS. 7.5/10

Jory Cassel Vite, des lithographies de cette illustration ! Pour le reste, c’est un personnage honnête qui est un bodyguard amélioré. Son ratio coût/STR est bon, ses icônes classiques pour un personnage Stark, sa capacité honnête. On aurait sans doute préféré qu’il soit loyal pour pouvoir le payer 3 et le rendre bien efficace, surtout qu’il est utile à une bannière du loup « light » vu qu’il ne peut sauver qu’un Stark unique.
On regrettera son absence de trait chevalier pour « Garde », et qui me donne envie de demander au développeur si cette manie de mettre de temps à autre des traits inutiles, pour le fluff, ne serait pas un entre-deux désagréable : soit c’est assumé et on le fait fréquemment, soit on évite et on se contente du minimum efficace.

Il sera un peu plus intéressant dans un deck Stark Hiver grâce à sa capacité lui permettant de prendre un pouvoir, et aidera de toute façon le Stark a contrer Les larmes de Lys, tout en faisant autre chose à côté.

Bilan : Un personnage équilibré, en *1 dans les decks en tant que Bodyguard amélioré. 7.5/10.

Riverrun MinstrelUn update de la Recrue Orpheline, qui a été transformé en personnage Tully à cause de sa capacité. Point positif, comme le pouvoir peut être placé sur n’importe quel personnage Tully, on pourra le tuer sans état d’âme si la situation l’exige, et il constituera un bon soutien de Catelyn et du Silure. L’icône intrigue est satisfaisante, et agréablement secondée d’une icône pouvoir.
En dehors du Tully, il est probable qu’une capacité qui fasse gagner du pouvoir ne soit pas suffisamment efficace et que son coût de 4 fasse que ce sera un gold de trop.
Après, il est très bien en mêlée pour tout joueur Stark qui se respecte.

Bilan : House Tully Only (+ Mélée). 6.5/10.

Old Nan Décidemment, la chirurgie esthétique fait des miracles. D’une illustration d’un autre âge complétée par une gentille phrase d’ambiance, nous sommes passés à une vieille aux cheveux effilés, aux yeux délavés et aux traits tirés par la vie. Avec un éclairage et une petite phrase d’ambiance un brin angoissant. On ressent mieux le côté inquiétant des histoires de monstres que l’on raconte à l’enfant.
Sinon, elle est clairement moins forte qu’avant. Déjà parce qu’elle perd une icône pouvoir, et donc de sa polyvalence. Surtout, parce que toutes les combos stupides que l’on pouvait faire en manipulant les traits sont terminées.
Sa principale utilité est de contrer les decks saisons si on ne joue pas soi-même saisons, en se rajoutant le trait Hiver si on affronte un deck Summer (on attritione alors son économie) et en se rajoutant le trait Summer si on affronte un deck Hiver (on l’empêche alors de nous attritionner). Sachant qu’il faut l’incliner, c’est un peu light, mais je pense qu’on devrait voir des cartes fonctionnant sur le même principe que les agendas, et alors Old Nan deviendra un choix de metagame intéressant sur le court/moyen terme. Une fois la rotation des cycles enclenchés, elle rentrera dans les classeurs.
Oh, on pourrait aussi jouer saison sans avoir soi-même des complots saisons, mais cela supposerait de l’avoir avec 100% de probabilités au setup, donc non. Mais dans le cas où ce serait juste 1 ou 2 complots non-saisons, c’est quand même douteux.
Sa plus grande qualité, c’est de fournir une icône intrigue à bas coût.

Bilan : Carte de metagame sauvée par son icône d’intrigue pas chère. 6/10.

Osha Oh wait ! C’est presque la même ! En V1, c’était fort mais pas assez. Suite à l’augmentation générale des coûts et la raréfaction des icônes intrigues efficaces en Stark, la voilà assurée d’obtenir un slot dans chaque deck Stark.
En pratique, elle est extrêmement chiante. En simplifiant, c’est comme si elle attaquait sans s’incliner tant qu’on n’a pas besoin d’elle pour gagner le défi. Rajoutez-lui le mot-clef furtivité (avec Syrio par exemple, s’il trouve une place en Stark ,ou le pins Sauvageon dans un deck Stark sauvageon) et elle devrait vous faire tranquillement gagner deux défis en attaque. Broken, mais difficile et coûteux à passer.
Offre un axe de développement pour le deck Stark Sauvageon, d’autant  plus que son icône intrigue est précieuse pour ce type de decks.

Bilan : Une icône intrigue pas chère et auto-suffisante, ça se mange sans faim. 8.5/10.

Bear Island Loyalist J’aime beaucoup l’idée. Le Stark a déjà son pins simple et efficace, on lui propose un léger upgrade de la boîte de texte pour une contrepartie économique, contrebalançable avec l’agenda Fealty. Sauf qu’avec trop de cartes Fealty dans le deck et une économie serrée, il coûtera alors 3. Dilemme d’équilibrage.
Pour ce que je vois du Stark Fealty, l’agenda est actionnable sur beaucoup d’autres cartes (sans parler d’incliner la carte maison pour jouer Wolf’s Dream) pour le considérer autrement qu’un personnage qui coûtera 3 la plupart du temps, et occasionnellement 2. Pour le jouer, il faut donc que sa capa est un impact important, et elle dépend donc du type d’événement qu’on trouvera dans le metagame.
Le premier constat, c’est qu’en plus de Bran, il offre une protection supplémentaire à Dracarys, ce qui est très appréciable. Mais après ? Non, sérieusement, quels événements ciblent précisément des personnages au cours d’un défi ?
Like Warm Rain, Tears of Lys… Ah non, pardon, il n’a pas l’icône intrigue. In the name of… of nothing, puisque l’event met fin au défi sans cibler les personnages.
Reste Put to the Sword and The Watchers on the Wall.

Ok, pour Dracarys & TWotW, c’est du metagame intéressant.

Bilan : Encore plus de contre à Dracarys, dépendra ensuite du metagame. 7 /10

Sansa Stark« Help me, she prayed, send me a friend, a true knight to champion me” ça, c’est de la bonne phrase d’ambiance, bien représentative de l’insupportable à lire jeune fille naïve des débuts de l’histoire. Il faudra un jour qu’ils m’expliquent cette manie de faire de cette cruche un sac à STR en intrigue et en pouvoir.
C’est simple, ça ne mange pas de pain de nouveau, et ça continue la grande tradition du Stark de poser des gros personnages qui tiennent la table. Avec l’agenda Fealty, elle coûte potentiellement 1 gold. Même dans le pire cas où elle a 1 de STR, ça veut dire qu’on a payé 1 gold pour 1 STR int pow, et c’est encore très décent. La voir descendre à 0 n’est même pas un drame puisqu’elle peut servir de moteur de pioche pour compenser, ou servir à son tour d’absorb claim.
Enfin, ne pas oublier qu’avec sa louve (qui est tutorable par complot), elle a un bonus de 2STR et elle fait deux défis par tour, pouvant ainsi verrouiller l’intrigue. Et avec Septa Mordane dans la place, elle est renom. Renom qui marche encore si elle participe à un défi à 0 de STR avec un autre personnage.
Bref, c’est fort. Toute la question, c’est de savoir si elle tient la comparaison par rapport à la version Core Set. Je dirais qu’avec le tutor de Lady disponible à la demande, la première version est supérieure car c’est 4 STR en intrigue et pouvoir fixe, qui font un voire deux points de pouvoir par tour, et qui bénéficie aussi du boost de Mordane.
En revanche, rotation des cycles oblige, lorsque Lady sortira du metagame cette nouvelle version sera supérieure.

Bilan : Successful return on the future. 8.5/10.

Shaggydog2 gold, 3STR mil, c’est simple et ça mange pas de pain. No attachment est anecdotique, le trait Loup-Garou très agréable pour donner à la thématique plus de petits personnages, nécessaires à son bon fonctionnement.
Ce qui le rend fort, c’est évidemment d’avoir Rickon à table. On obtient alors 6 de STR en militaire à faible coût, ce qui est appréciable car si en V1 c’était la faction dominatrice sur ce défi, elle a reculé en V2. Et surtout, Rickon peut enfin faire quelque chose sur la table…
On jouera donc Shaggydog en *1, pour pouvoir le tutorer si Rickon est sur la table.

Ah, et on va pouvoir activer le pillage que Luwyn donne à Rickon. OP.

Bilan : Il rend Rickon intéressant, c’était nécessaire. Auto-suffisant dans un deck normal, nécessaire pour un deck loup-garou.  7.5/10

House Tully SeptonEn gros, on nous propose un personnage synergant avec la mécanique Tully de points de pouvoir sur les personnages. Bon, ok. Mais la mécanique Tully étant à peine ébauchée, c’est pour l’instant compliqué de le juger.
L’idée d’un Tully étant de bâtir rapidement une table solide, puis de la tenir et de rusher vers la victoire, il se révélera précieux dans cette optique en soutenant l’économie de ce type de deck.
Par expérience de la V1, la mécanique Tully devrait être plus casual qu’autre chose, mais sait-on jamais.
Bilan : A développer, il rentre bien dans la stratégie globale de la famille. 7/10.

Rickon Stark Le voilà enfin… L’homme à qui Luwyn donnait pillage… Déjà, l’illustration est sacrément updatée par rapport à la V1. On y voit tout l’aspect sauvage du personnage et l’angoisse que créé son dangereux loup-garou. Comme pour Old Nan, un bon point pour FFG.
Autre bon point, il coûte 1. Dans ce jeu, c’est le second personnage non-réducteur dans ce cas. Sauf que contrairement à Viserys, il n’a pas d’icône pour participer à des défis (aïe) et sa capa est… douteuse ? (aïe).
Le problème de sa capa, c’est qu’il faut le sacrifier, donc jeter une carte. Il faut donc que ce soit rentable, or tous les tutors ne se valent pas. Explication :
Concrétement, si le tutor est important pour la stratégie adverse parce qu’il est dans la plotline (Summons pour un Targaryen ou Greyjoy, Building Orders pour un NW), alors même si la recherche s’effectue dans les 10 premières cartes du deck et qu’il pourrait ne pas y trouver une carte importante pour lui, il vaut quand même mieux l’annuler. Le fait que ce tutor fasse partie de la plotline signale l’impact potentiel qu’il peut avoir sur la partie.

Si ce tutor est celui d’une carte en jeu, il y a de grandes chances qu’il ne soit pas primordial à la stratégie globale du deck mais simplement un ajout pour qu’elle se déroule mieux. Si on est dans le cas d’une Shadowblack Lane, il sera en plus répétable au prochain tour. L’intérêt potentiel sera proportionnel au degré d’avancement de la partie, ou les créneaux pour jouer des events se raréfieront.
Le cas d’une carte en jeu est typiquement difficile à juger car dépendant des circonstances. Mais dans la plupart des cas, ça ne devrait pas être une raison pour sacrifier Rickon.
Ce qui rend le personnage un brin useless… heureusement, son Loup-Garou est là pour le transformer.

Bilan : Shaggydog le sauve. 7.5/10.

Winterfell C’est SU-PER – CHER. Sérieux, c’est juste raisonnablement payable avec Fealty…
Et ça se prend Newly Made Lord.
Et We Do Not Sow.
Et Frozen Solid. (Vachement fluff, n’est-ce pas ?)

C’est  typiquement le genre de cartes qui pue l’usine à gaz pour essayer d’en faire quelque chose.  Comme c’est un lieu, pour qu’il soit jouable il faut qu’il rentre dans la stratégie globale du deck.
Ici, soit jouer Hiver de base, soit on ne compte pas sur les capacités de cartes en phase de défi.
Pour la première option, ça rentre vachement en conflit avec le fait de jouer Hiver, une thématique qui en V1 nous habituait à jouer avec moins de revenus. Et si en plus l’agenda choisi est Kings of Winter, il faut payer 4 d’or sec. O-K.
Pour la seconde, ça paraît calamiteux, mais en y regardant de prêt les Stark ont une tendance historique à avoir plus de STR de base que leurs adversaires, une qualité rehaussée par le bonus général accordé par le lieu.
N’étant pas un érudit des règles, ce que je vais dire est à mettre au conditionnel. A priori, les mots-clefs et les passives (textes non-précédé d’un mot en gras) marche toujours, et les Stark m’en semblent moins dépourvus que leurs adversaires.
Pour les événements, je n’en sais foutrement rien, mais je dirais non car on parle de capacité de cartes.
Alors, ok, pourquoi pas, dans l’idée de tenir la table avec la STR, les passives et les mots-clef. Mais à mon sens le but de ce genre de carte c’est d’en tirer pleinement parti en ayant deckbuildé autour.

Et c’est là qu’interviendra… House of Dreams ! Si on peut cibler le lieu pour commencer avec et le voir immuniser à toute gestion, alors on pourra deckbuilder autour comme il faut.
Sauf que ça me paraît tellement déséquilibré d’autoriser les joueurs à commencer avec un lieu à 4 Gold (The Wall…) qu’on pourrait très bien voir une limite à 3 gold. Dans ce cas, on le rangera dans le classeur.

Winterfell Heart Tree Hélas, ça n’immunise pas à Première Neige de l’Hiver puisque le complot prend immédiatement effet, ne laissant pas de phase d’action pour utiliser le lieu… ça immunise au Wildfire, sauf que l’adversaire pourra toujours le jouer au tour suivant… C’est le genre de cartes qui est vraiment bien si on a déjà Luwyn + Bran ou Arya + Septa Mordane. Le lieu permet alors de conserver cinq personnages sur Wildfire, une différence qui dissuadera l’adversaire.
Bref, c’est une carte qui vous dit que lorsque vous gagnez déjà, vous allez gagner un peu plus.
A voir si il trouve d’autres utilités avec l’évolution du metagame et la sortie de plot de reset (Aftermath ou Valar, par exemple, s’ils reviennent).

Bilan : Mouais. Si Aftermath et Valar reviennent, ça se transformera en sorte de Mine de Fer et ça sera très bon. Mais en attendant… 6/10

Nymeria Typiquement la carte qu’on mettra en *1 et qu’on ira tutorer avec le complot si la situation est adaptée. Elle est extrêmement forte si Rodrick Cassel est de sortie, car incliner plusieurs personnages pour attaquer devient rentable avec un intimidant, vous évitant une contre-attaque problématique.
Et puis surtout, elle peut changer de contrôleur en pleine phase de défi. Deux intimidants en phase de défi, pour un d’or, c’est absolument Broken… Un Baratheon avec son Stannis a de grandes chances de pleurer en voyant son jeu se retourner contre lui.
Bilan : Le changement de contrôleur, combiné avec la possibilité de l’emmener en jeu gratuitement, est juste dégueulasse. 8/10.

Needle Ah tien, revoilà l’épée Lannilol déclinée à la sauce Stark ! +2 STR pour 1 gold, non-terminal, c’est intéressant de base puisque ça immunise à Dracarys. Mais si en plus, ça synerge avec une des mécaniques importante de la faction pour générer du card advantage, c’est… convainquant.
En pratique, ça permettre de faire des défis avec Bran et de piocher si Summer est en jeu. C’est moins important pour Rickon, puisque Shaggydog ne me semble pas le Loup-Garou prioritaire à tutorer, et ça rend Jory et  la seconde version de Arya tout d’un coup bien plus intéressants en étant des moteurs de card advantage perpétuel, pour peu qu’on puisse les payer. Arya rappellera même des souvenirs aux plus anciens (cf. la dernière version du CCG).

Bilan : C’est simple et efficace, et ça trouvera sa place en *1 dans les decks tant que Lady sera présente. Après… on augmentera peut-être la dose. 8/10.

Frozen SolidToujours aussi fort, et très bien équilibré puisque l’économie est maintenant limitée. De la gestion de lieu pas chère et convaincante, disponible pour tous via une banner, enfin ! (on pourrait aussi dire : déjà !).
On le mettra en *2 dans les decks puisque le but sera de gérer le lieu adverse qui aura été joué pendant la partie. Même s’il part avec Confiscation, ça veut dire que vos loups seront à l’abri. Ou inversement, vous forcerez le Confiscation sur Frozen Solid pour que vos loups soient en sécurité.
Bilan : Pas la peine de chaffouiner, c’est toujours OP, même avec Confiscation omniprésent dans le metagame. 9/10

As Hard as Winter Bah c’est un événement d’économie. Bah c’est bien. Bah ça passe après des effets comme Winter is coming ou Tears of Lys, en général.
Dans une plotline Hiver (comme c’est suggéré) il pourrait trouver sa place en tant que boost économique, ses decks étant plutôt serrés là-dessus.
Dans un deck qui joue un plot hiver en début de game pour pouvoir le jouer ensuite… euh non, je ne vois pas de quoi on parle.

Bilan : Ouais. 5.5 /10.

The Pack SurvivesComme le suggère l’illustration et le titre de la carte, ça a quand même l’air fait pour un deck Loup-Garou avant tout, pas pour un deck Stark normal (quoique, avec Eddard et Robb CS, c’est peut-être plus facile d’incliner des personnages). Avec un deckbuild approprié, le coût de zéro gold fait que c’est un meilleur événement anti-événement que Hand’s Judgement.
Sauf que la famille a Bran Stark. Et que même dans un deck Loup-Garou, tu vas le jouer puisque tu joues également Summer, que tu peux tutorer au besoin. Ce qui assure d’avoir deux utilisations de Bran par parties, et c’est en général suffisant.
Mais si le metagame se remplit de cartes gérant Bran Stark, alors ok, l’event sera un classique du Direwolf, en particulier parce qu’il annulera les Larmes de Lys, gros point faible du deck.

Bilan : Bon en Direwolf ou avec Eddard, mais souffre de la présence de Bran Stark dans ce rôle. 7/10.

Arya's Gift Euuuuhh  pour éplacer un Loup-Garou ou Needle ? Crâmer du slot pour un léger bonus d’économie ? Next.
Bilan : 3/10.
Revenir en haut Aller en bas
Fenrir
Main Du Roi 2010
avatar

Messages : 8347
Age : 35

MessageSujet: Re: [Analyse - Boîte Stark] Winterfell is Coming (Part1)   Ven 8 Avr 2016 - 17:41

Je crois que j'ai eu une bonne idée : j'ai lui l'analyse d'Eddard... et comme ça, j'ai su que lire la suite n'était pas nécessaire ^^


Dernière édition par Fenrir le Sam 9 Avr 2016 - 14:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benjen
Garde de Nuit de Brest
Garde de Nuit de Brest
avatar

Messages : 784
Age : 35

MessageSujet: Re: [Analyse - Boîte Stark] Winterfell is Coming (Part1)   Ven 8 Avr 2016 - 18:31

Une analyse, à froid, unilaterale, sans avoir joué les cartes...
Je vais attendre une deuxième analyse, puis une synthèse faite par un âme charitable avant, bien entendu, de me faire ma propre opinion en testant les cartes moi même.

Et, après avoir lu le comm de Fenrir, et donc avoir lu la dissertation sur Eddard, je plus soie Fenrir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
henshin
Héritier et Pupille
avatar

Messages : 898
Age : 27

MessageSujet: Re: [Analyse - Boîte Stark] Winterfell is Coming (Part1)   Ven 8 Avr 2016 - 19:11

Mes deux zenis, Winterfell ne peut pas se prendre de NML et de frozen solid car il coute 4 justement. reste le problème de we do not sow.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Qt, The Soulless Man
Garde de Nuit de Paris
Garde de Nuit de Paris
avatar

Messages : 4205

MessageSujet: Re: [Analyse - Boîte Stark] Winterfell is Coming (Part1)   Ven 8 Avr 2016 - 20:12

J'espère bien que House of dreams n'aura pas de limite de coût. Quand il sortira, ça ouvrira une telle variété de Builds que j'en salive déjà (et à ce moment, m'est avis que des lieux fumax à 4 Gold, il y en aura dans pas mal de factions...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ShunSokaro
Ser Chevalier
avatar

Messages : 693
Age : 25

MessageSujet: Re: [Analyse - Boîte Stark] Winterfell is Coming (Part1)   Ven 8 Avr 2016 - 22:57

Je trouve certaines analyses un peu limitées:

- Arya's Gift -> Ya pas que les loup-garous et Needle... Tu peux très bien déplacer un Ice, ou bien un Milk of the Poppy, donc l'utilité peut être plus importante que ce que tu montres ( même s'il faut quand même trouver une place pour cette carte, pas évident).

- Eddard -> Là, je suis absolument pas d'accord, il vaut un 10 à mon avis. Gros ratio force/coût, assez énorme avec Robb ( tu attaques avec les deux, 3 pouvoirs en renom, tu sacrifies/tues un de tes persos pour redresser tout le monde), peut bien compléter les decks rush en bannière... Je vois rien à lui reprocher, il vaut bien mieux que le précédent à mon avis.

- Rickon -> Je le trouve énorme aussi. Déjà, il est excellent au set-up vu son faible coût, son effet peut être très sympa et il peut être renforcé par Shaggydog... Je vois rien à lui reprocher.

- Winterfell -> 4 d'or, ça se prend pas le NML et le Frozen Solid il me semble.

Pas eu le courage de tout lire, ya beaucoup trop, et les gros pavés, ça attaque le cerveau... Voilà pour ce que j'ai trouvé à ta lecture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Achab
Valar Morghulis
avatar

Messages : 5078
Age : 31

MessageSujet: Re: [Analyse - Boîte Stark] Winterfell is Coming (Part1)   Sam 9 Avr 2016 - 8:33

merci pour le temps passé Benji, indépendamment du contenu que je ne plussoie que très partiellement Wink

Un conseil pour rendre ça plus digeste, n'hésite pas à mettre les notes dans une autre couleur, et/ou la conclusion, pour les curieux peu enclin à tout lire Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ekinox
Gardien du Guet
avatar

Messages : 333
Age : 27

MessageSujet: Re: [Analyse - Boîte Stark] Winterfell is Coming (Part1)   Sam 9 Avr 2016 - 10:47

Sur le principe de son analyse d'eddard, je suis assez d'accord avec lui. A ceci près que l'ancien n'avait pas la certitude de prendre tous ces points. Notamment pour cause de furtivité, et par conséquent avait un côté un peu "random". (On misait sur un oubli de sa capa par l'adversaire.) Alors que la version deluxe est plus "constante". Mais très honnêtement, je pense que les deux se valent. Après, à voir en jeu. Laissons à Ktagena le soin de nous coller quelques branlées mémorables avec ces cartes, et jugeons ensuite. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eKko
Vaurien de Port-Réal
avatar

Messages : 33
Age : 31

MessageSujet: Re: [Analyse - Boîte Stark] Winterfell is Coming (Part1)   Sam 9 Avr 2016 - 12:11

J'ai cru comprendre qu'il y avait une histoire entre vous deux et étant nouveau je ne sais pas forcément tout ce qu'il s'est passé avant, mais même si évidemment il ne faut pas prendre ce qu'il y a marqué ici comme une vérité absolue, ce type de sujet peut intéresser les nouveaux joueurs, tel que moi.

Merci donc pour ce post Benji bien que je ne sois pas d'accord avec tout ce qui est marqué comme je l'ai dit, il est toujours intéressant d'avoir un avis d'un joueur confirmé sur les cartes à paraitre ( tel que le faisaient brillamment Walvor et Écureuil).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [Analyse - Boîte Stark] Winterfell is Coming (Part1)   Sam 9 Avr 2016 - 12:20

Je n'ai pas eu la force mentale de faire une note pour préciser certaines choses sur cette analyse, d'ailleurs on voir clairement à la fin que je fais mes analyses plus succinctes, justement pour éviter ce phénomène chez le lecteur de "décrochage" car ça devient trop technique, pour trop d'informations.
Ce qui fait que, logiquement, certaines synergies sont passées sous silence, ou ne sont tout simplement pas vues parce que le cerveau a traité un lourd volume d'informations et n'a plus toute ses capacités.

J'aurais voulu rajouter que c'est extrêmement épuisant de faire ce genre d'analyse, en particulier quand tu dois parler d'une carte que tu as regardé avant, mais sur laquelle tu ne t'es pas attardé car tu sais intuitivement que ce n'est pas une carte de grande importance pour le jeu. Ou tout simplement parce qu'au moment où elle faisait l'actualité, tu étais occupé à autre chose.

Du coup, les analyses finissent par omettre des points de règles, comme le NML pour Winterfell (et pourtant, je l'ai joué) ou le petit mot-clef "No Attachment" sur Winterfell (Le texte de la carte était extrêmement dense, je suis passé à côté).
Ce sont des erreurs normales, même des chercheurs font ce genre d'erreurs, et je comptais sur la charitabilité des lecteurs pour les pointer dans les commentaires. Donc, merci à vous Very Happy

Et évidemment, il n'y a pas de recul dû à l'expérience. Mais il s'agit ici d'ouvrir le débat et la réflexion d'un point de vue théorique, en essayant de se mettre à la place des développeurs du jeu et ce qu'ils ont voulu créer avec la carte. Je pense que c'est un bon point de départ.

Elles finissent aussi par devenir plus succintes, par exemple pour le "Arya'Gift", tu sais tout de suite que c'est le genre de cartes que tu n'utiliseras pas de toute manière, alors tu ne crâmes pas de l'énergie dessus (surtout quand tu as encore la moitié des cartes à faire).
Et en effet, on peut déplacer Ice, mais à quoi bon, en pratique ? On peut aussi déplacer Needle ou un pavot, mais ce n'est toujours pas ça qui fait la force de cette carte. C'est toujours une mauvaise carte dans une optique d'efficacité.

J'ai mis 7.5 à Rickon ? Avec le recul, je dirais que j'étais encore en train de définir mon système de notation et que j'effectuais des choix conservateurs. On pourrait lui donner 8/10 à raison.
En fait, je vois chez lui un problème, lié à ma vision dont le Stark sera joué : Shaggydog ne donne pas l'impression d'être le loup-garou que tu tutoreras en priorité, ce qui fait que même avec la présence de Rickon en jeu, tu auras peut-être plus d'intérêt à aller chercher un autre loup-garou. Or, il n'est 100% utile qu'avec Shaggydog. On verra bien, ça demande d'être testé !

Je n'irai pas jusqu'à mettre un 10 à ce nouvel Eddard, la contrainte de faire participer des personnages avec lui pourrait en pratique être gênante. Et il est toujours vulnérable à Tears of Lys.
Et si en effet Robb peut redresser tout ce petit monde, il faut avoir de quoi déclencher le sacrifice soi-même (Jon, par exemple) pour que ce soit viable.
Il est clairement là pour fournir une autre vision du jeu : Eddard V1 est plus défense, Eddard V2 plus rush.

Pour parler de Eddard V1, J'ai toujours pensé que c'était un leader correct. Pas une carte stratosphérique à cause de ses défauts, mais duquel tu peux facilement noter 7.5/10.
Parlons de ses défauts :
- Il coûte 7 gold non-réductible à Fealty. C'est vrai, mais c'est également vrai que pour poser ce genre de personnage à 7 gold, fealty ou pas tu utilises un complot économique dédié à cela. Je l'ai très bien vu avec Tywin en Lanni Banner Martell, ça change peu de choses puisque tu passes tout de même ton tour à recruter ton leader.
-Il est vulnérable à la Larme de Lys. Mais comme toute une pléiade de leaders de factions... Et contrairement à eux, il a le meilleur anti-event du jeu pour se protéger (p-ê plus avec 1ère neige) en la personne de Bran Stark. Avec l'arrivée de Jory Cassel (qui en plus est un choix de metagame adapté à 1ère neige), il gagne une autre sécurité.
-Il a une STR basse qui le rend vulnérable à Dany + Dracarys. Là encore, comme toute une pléiade de leaders de faction. Très peu de leaders ont au-delà de 5 STR de base. Et puis surtout, avec l'arrivée de la boîte, ce défaut se soigne complétement : Lady est tutorable au besoin, lui permettant également d'être protégé de la Seastone Chair et de devenir un thon en défense.

J'ai oublié de préciser dans son analyse qu'il est tout benef' si on est nommé premier joueur, ce qui a des chances d'arriver vu l'initiative basse des complots Stark. : on peut faire un défi en attaque à 5STR gratuitement avec (ça synerge d'ailleurs très bien avec Rodrick Cassel), et il peut potentiellement opposer deux défis en défense. Donc participer à trois défis dans le tour.
Si on est second joueur, c'est plus délicat, mais on peut raisonnablement espérer le faire participer à deux défis dans le tour.

Au rang de ces qualités, il metagame sévèrement le Baratheon. C'est d'ailleurs ce qui faisait de la Bannière du Loup un bon choix au tout début du jeu, quand les gens étaient focalisés sur le Barath Fealty.
De nos jours, on a encore le Baratheon sur le devant de la scène, et ça ne devrait pas ralentir avec le temps, l'inclinaison étant un classique efficient.

Pour un cas pratique, il y a SchoebelXX, joueur fréquemment présent sur OCTGN et jouant Stark de manière monolythique, autant en V1 qu'en V2. Pour l'avoir rencontré à la fin de la V1, j'ai pu observer que c'est quelqu'un qui va produire un deckbuild et un jeu très efficace, puisqu'il joue tout le temps la même faction et connaîtra très bien les cartes.
Et dans cette V2, il joue Eddard Stark. De manière certaines en deux exemplaires, mais je dirais sans trop prendre de risques qu'il en a trois. C'est complétement cohérent avec la psychologie du personnage,
qui jouait Stark défense en V1, et doit avoir une préférence affective pour la famille Stark à cause de ces valeurs, dont Eddard est le pinacle.

Pour résumer, les deux Eddards font deux choses différentes, ce sont deux bonnes cartes, qui deviennent très intéressantes avec les choix fait autour. Elles ont également des défauts.
Revenir en haut Aller en bas
Katagena
Lord Commandant de la Garde de.-Champion de France 2009-Main du Roi 2011
Lord Commandant de la Garde de.-Champion de France 2009-Main du Roi 2011
avatar

Messages : 18663
Age : 33

MessageSujet: Re: [Analyse - Boîte Stark] Winterfell is Coming (Part1)   Sam 9 Avr 2016 - 13:47

Citation :
On regrettera son absence de trait chevalier pour « Garde », et qui me donne envie de demander au développeur si cette manie de mettre de temps à autre des traits inutiles, pour le fluff, ne serait pas un entre-deux désagréable : soit c’est assumé et on le fait fréquemment, soit on évite et on se contente du minimum efficace.

Jory Cassel n'est pas chevalier, il est capitaine des gardes. Il y a d'ailleurs très peu de chevaliers dans le Nord. Pour le reste, j'ai pas eu le courage de tout lire, trop de pavés, et un ton trop péremptoire à mon goût. Merci quand même pour le temps passé dessus. Certains y trouveront sûrement bons conseils
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lagardedelouest.forumactif.com
Kertanos
Lord
avatar

Messages : 2601
Age : 27

MessageSujet: Re: [Analyse - Boîte Stark] Winterfell is Coming (Part1)   Sam 9 Avr 2016 - 13:55

Le truc c'est que quand tu fais une analyse de cartes (et particulièrement sur un pool de cartes aussi gros pour un lcg) c'est bien de faire de petite phrases, des avis succins, pour éviter de perdre d'entrée de jeu une grosse partie des lecteurs potentiels (dont moi) avec l'effet PAVE CESAR.
Le gros de la discussion sera fait par les gens qui auront lu et seront d'accord ou non avec ce que tu dit.
Là ça donne juste pas envie de lire, et du coup ben ya pas de discussion autour des cartes.
C'est un peu un des trucs principaux qu'on te reproche, tu ne sais pas faire court, tu pars toujours dans des envolées pseudo lyrique ou des métaphores ou des comparaisons qui n'ont pas franchement beaucoup d'intérêt par rapport au jeu. Le jour ou on parlera politique ou philosophie, là pas de soucis Wink

Je me suis quand même forcé un peu, j'ai lu les premières cartes, donc voici "mon" avis :


King Robb's Host Un coût et une force élevés, le trait qui va bien, des icônes militaires et pouvoir, le mot-clef pas d’attachement et une capacité solide à défaut d’être gamebreaker. Avec un plot war révélé, la carte devient soudainement imposante. Et en plus, la carte peut tirer parti des complots War adverse, donc par exemple de leurs Wildfire.
Bilan : Une carte équilibré, difficile à envisager compétitivement parlant. 6/10


Catelyn Stark Le principal défaut de cette cartes est de s’appeler Catelyn Stark.
Pour qu’elle soit efficace, il faut la poser dès le early game puisqu’elle assurera une montée en pouvoir régulière, ou vous évitera de subir des militaires, ce qui permet d’économiser des cartes.
Bilan : A prendre comme un leader de deck « House Tully », sur lequel il n’y a rien à développer pour l’instant. 6/10.

Eddard Stark Pour le juger, il faut le comparer avec Eddard CS. Déjà, il a 1STR de plus. Il permet une orgie de pouvoir. Comme il n’est pas loyal et que sa capacité est complémentaire à un renom normal, on peut l’envisager en bannière du Loup, comme soutien d’une mécanique rush naturelle.
Bilan : Version meilleure à mes yeux 7/10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laplante
Champion de Suède de Joute 2014 - Champion de France 2015 - Aide de Camp du Lord Commandant
Champion de Suède de Joute 2014 - Champion de France 2015 - Aide de Camp du Lord Commandant
avatar

Messages : 1807
Age : 24

MessageSujet: Re: [Analyse - Boîte Stark] Winterfell is Coming (Part1)   Sam 9 Avr 2016 - 14:06

Perso j'ai lu les 3 premières cartes et ça m'a suffit. Dans l' absolu, et c'est dit sans aucune méchanceté, ton avis sur les cartes ne m'intéresse pas. Je suis pas d'accord avec la forme et le fond. Je trouve ton ton bien trop peromptoire et jr trouve très présomptueux de définir ce qui est competitif ou non, d'autant plus que je ne trouve pas que tu es les perfs ou les builds ou les talents de joueurs qui puissent justifier ça.

Je reconnais l'effort pour mettre tout ça sur papier, je ne t'en remercie pas pour autant. Si quelqu'un ybtrouve son compte tant mieux pour lui ...

Si a la limite tu nous disait simplement, "j'aime ou je n'aime pas cette carte car :". C'est parce que tu ne fais pas cette prise de recul que ça devient énervant je pense.

Tu as à mon avis tout à gagner à faire ce genre de petits efforts et à te remettre un peu en cause.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [Analyse - Boîte Stark] Winterfell is Coming (Part1)   Sam 9 Avr 2016 - 14:30

Je suis d'accord avec toi Kertanos, pour le public "lambda" ce genre d'analyse est inadapté au format, parce qu'elle demande un effort de lecture trop grand.
Je prends bonne note de ton commentaire pour modifier cela dans la prochaine analyse que je ferai. Les exemples que tu donnes me font penser qu'analyser une carte peut se découper en deux parties :
1°) une analyse "En un coup d'oeil", résumant  en quelques phrases ce qui est important.
2°) Proposer ensuite une analyse sur les aspects plus poussés, pour ceux qui ont envie de lire.

Ce serait une faute de ma part de ne pas le faire en le sachant, puisque les gens véritablement très compétents sont justement ceux qui sont capables de résumer une somme d'informations complexes en un propos synthétique et accessible.

Une des idées de ma démarche était justement de proposer des analyses allant plus en profondeur, puisque qu'avec Wallvor et Ecu tu as déjà des analystes de qualité qui synthétisent très bien l'essentiel dans un format adapté.
Le but ici n'est pas de tout lire d'une traite et d'ingérer les informations. C'est de rendre disponible une analyse plus fouillée sur des cartes qui feront le jeu car elles y resteront, comme ça si un joueur se pose des questions sur une carte en particulier, il a un endroit où trouver le raisonnement d'un joueur expérimenté.

Bien évidemment, comme c'est le début et que j'ai tout enchaîné sur deux jours, il y a encore des choses à peaufiner et je te remercie pour ce retour Smile


Dernière édition par Benji le Sam 9 Avr 2016 - 14:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
nainfa
Lord
avatar

Messages : 2381
Age : 30

MessageSujet: Re: [Analyse - Boîte Stark] Winterfell is Coming (Part1)   Sam 9 Avr 2016 - 14:45

Moi ce qui me dérange, c'est que justement, des débutants vont venir ici pour apprendre, emmagasiner de l'information qui, si elle semble pertinente au premier abord, est concretement basée sur pas mal de vent. En effet, la boite n'a pas été testée, le pool est consequent et je pense que même les playtesteurs n'en ont pas forcément fini avec elle.

Bref, je trouve ça dommage et dommageable pour les nouveaux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [Analyse - Boîte Stark] Winterfell is Coming (Part1)   Sam 9 Avr 2016 - 14:48

C'est une base, basée sur de la théorie pré-expérience. Je reconnais cette limite.

On pourra tout à fait affiner, proposer des modifications ici même suite aux retours sur des "vrais" parties. Tu peux tout à fait faire tes retours et proposer de modifier des choses, en discuter, etc.
Revenir en haut Aller en bas
Lord Valorna
Palfrenier de la Rue Mofette
avatar

Messages : 188
Age : 31

MessageSujet: Re: [Analyse - Boîte Stark] Winterfell is Coming (Part1)   Sam 9 Avr 2016 - 15:01

Soyons fous !

King Robb’s Host : Pour virtuellement 7 or, c'est pas mal. Je ne le mettrais toutefois que dans un jeu Tully, avec Catelyn ou Brynden. Son plus grand défaut est de ne pas être une armée Tully. En dehors, je le trouve fort cher. De plus, si vous êtes le joueur avec le plus de pouvoir sur votre carte faction, ça devient vite inutile à mon goût.
Situationnel, à mettre dans le bon deck. Sans doute plus utile en mêlée (plus de cibles). 6/10

Catelyn Stark : C'est tellement fluff. Certes elle est chère mais à la fois loyale, lady et Tully (il y a le septon qui accorde une réduction de 2), elle entre à un meilleur prix que ce bon vieux Ned Stark (sans parler de la future Donnella Hornwood qui réduira les loyaux de 1). Elle peut gagner du pouvoir via Eddard justement, l'armée de Robb ou encore le ménestrel. C'est pas mal contre le Targaryen ou Tywin. Moi j'achète.
En prime, elle réagit à quasi toutes les cartes de sa maison, via Sacrifice. Vive les combos. Alors oui elle est sensible au furtif (mais c'est si facile de lui donner le mot clé maintenant), et aux laits de pavot, comme beaucoup de grosses cartes Stark. Elle boostera le futur Robb King. Bref un incontournable, même s'il existe un excellente alternative, il ne faut pas la déprécier pour autant. 10/10

Eddard Stark : Ah la fine équipe avec Cat ! Plus de force, moins de coût. Que demande le peuple ? Le précédent était excellent en mêlée, celui-ci pousse le Rush. Pour son bon rapport qualité/prix... 9/10

The Blackfish : Heureusement que son coût peut être réduit comme Catelyn. Pour l'instant, il y a peu de cartes Tully. A voir les chapitres du prochain cycle certainement. Sa réaction reste intéressante, à voir s'il remplacera Rodrik Cassel. Il boostera le futur Robb King. Encore trop tôt pour le sortir à mon avis. 7/10

Jon Snow : Pas fan à la base, cher, mono-con tel un loup-garou. Toutefois pas difficile de lui filer les icones nécessaires pour en faire un solide gaillard. Son action est géniale car elle met en route toute la machine à Sacrifice de la maisonnée Stark. Il pourrait être incontournable. 7/10

Wolves of the North : On est d'accord, dans un jeu loup-garou uniquement. C'est trop faible en mêlée. 5/10

Arya Stark : Les cibles sont ici peu évidentes. Cela pourrait devenir intéressant avec les Wolves of the North, donc dans un jeu loup-garou ou dans une bannière des Targaryen. Mais vraiment rien de fameux. Après si on lui met Needle, pourquoi pas. Mais j'ai envie de dire que je préfère la CS avec sa furtivité. 6/10

Jory Cassel : Je le trouve vraiment sympa, avec Needle en prime. Il devrait bien fonctionner dans un deck Tully et Hiver. 7/10

Riverrun Minstrel : Boost Catelyn dans un deck Tully. 6/10

Old Nan : Avec Jory. Sinon dans un deck pro-hiver ou anti-saison. 6/10

Osha : Incontournable boost de force. Deux bons icônes pour un setup. 8/10

Bear Island Loyalist : Mormont n'apporte rien comme mot-clé pour le moment. Sinon le pouvoir est terrible. A avoir en 1 ou 2 exemplaires. En plus ils boosteront le futur Robb King. 7/10

Sansa Stark : Ah la belle Sansa. C'est si fluff comme effets tout ça, j'adore. Arrivée si confiante dans l'espoir d'être une reine légendaire. Et puis le couperet et les larmes. Au bout du tunnel, l'espoir peut-être. Avec Mordane et Lady elle regagne en force, ce n'est pas négligeable vu son prix. Elle boostera le futur Robb King. Alors certes la première version est extra pour le rush, mais si on a d'autres alternatives on pourrait très bien s'en passer pour cette précieuse version, merveilleuse au setup. 9/10

Shaggydog : Il booste Rickon, c'est déjà ça. Sinon c'est un loup-garou aléatoire. S'il faut sacrifier quelqu'un, Shaggydog et Rickon seront dans les premiers sur la liste. Toujours bon à mettre dans son jeu. 6/10

House Tully Septon : Il manque sacrément d'icônes de pouvoir, donc le sien n'est pas superflu. Il est super dans un jeu Tully. Sacrifiable ensuite. 6/10

Rickon Stark : J'adore. Et Summer peut aussi le récupérer. Les jeu Sacrifice l'aimeront bien. 7/10

Winterfell : Plus utile en mêlée. Pour s'assurer la victoire ? Bon boost pour tout le monde. 7/10

Winterfell Heart Tree : Elle me donne mal à la tête. Pas cher. 6/10

Nymeria : Je trouve ça un peu cher. Pas de boost spécifique pour Ayra, dommage. 6/10

Needle : Fort, pas cher. On adore. 10/10

Frozen Solid : Pour gérer quelques lieux gênants (de la gelée de Greyjoy c'est bon, ou de la glace Martell). 7/10

As Hard as Winter : Fort avec des complots hiver. 7/10

The Pack Survives : C'est juste bon car ça lance Sacrifice. A voir s'il y a de la place pour ça. 6/10

Arya’s Gift : Multi-usage, mais pas obligatoire. 6/10

A Time for Wolves : Dans un jeu loup-garou, après je ne sais pas si l'un d'eux mérite qu'on utilise un complot spécifique pour l'avoir en main ou le jouer. Tout dépend de la stratégie et des futures cartes loup-garou qui seront développées. 6/10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katagena
Lord Commandant de la Garde de.-Champion de France 2009-Main du Roi 2011
Lord Commandant de la Garde de.-Champion de France 2009-Main du Roi 2011
avatar

Messages : 18663
Age : 33

MessageSujet: Re: [Analyse - Boîte Stark] Winterfell is Coming (Part1)   Sam 9 Avr 2016 - 15:05

C'est quoi un public "lambda"? ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lagardedelouest.forumactif.com
Fenrir
Main Du Roi 2010
avatar

Messages : 8347
Age : 35

MessageSujet: Re: [Analyse - Boîte Stark] Winterfell is Coming (Part1)   Sam 9 Avr 2016 - 15:27


@Benji : par contre, évite de mêler la recherche à ça : des papiers, j'en ai lu peut être plus que toi et ça n'a rien, mais alors rien à voir avec ta façon d'écrire. Le seul point commun, c'est que c'est chiant à lire... mais, quelque part, je pense pas que ce soit de ça que tu parlais
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Achab
Valar Morghulis
avatar

Messages : 5078
Age : 31

MessageSujet: Re: [Analyse - Boîte Stark] Winterfell is Coming (Part1)   Sam 9 Avr 2016 - 15:46

Laplante a écrit:
Je trouve ton ton bien trop peromptoire et jr trouve très présomptueux

#Unagi5

il parait qu'il y aura un attachement fenouil dans la deluxe Lanni, qui jump.

Le soucis de cette formule c'est que c'est :

- indigeste pour des débutants (public Kappa ?)
- d'après toi pas fait pour le public lambda
- pas convaincant et comportant des erreurs pour les confirmés (public Mu?)

Je pense que ce serait mieux de faire (quitte à y passer plein de temps) un truc beaucoup plus bref, j'aime/j'aime pas/à voir/... basé sur ton intuition, avant même que ça sorte et qu'après les gens en causent.

Quand Ecu et Wallvor disaient très succintement "c'est de la merde" ça leur prenaient 2 sec, pas 20 minutes de lecture et ils n'ont jamais eu de soucis avec les commentaires des personnes en désaccord.

là, le style est très condescendant dans son coté affirmatif et comme issue d'une grosse réflexion pas accessibles à tous, même si ce n'est pas ton but.

Quand Aekhold, qu'on adore tous, pond un truc imbuvable, c'est normal qu'on lui demande de soigner les formes, impose-toi la même chose sur le ton Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laplante
Champion de Suède de Joute 2014 - Champion de France 2015 - Aide de Camp du Lord Commandant
Champion de Suède de Joute 2014 - Champion de France 2015 - Aide de Camp du Lord Commandant
avatar

Messages : 1807
Age : 24

MessageSujet: Re: [Analyse - Boîte Stark] Winterfell is Coming (Part1)   Sam 9 Avr 2016 - 16:03

Maintenant que le reste de l'assemblée t'as donne un point de vu qui semble pas si eloigné du mien tu vas peut être pouvoir y réfléchir pour de vrai.

@Achab : tres très bon la reference ^^.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kertanos
Lord
avatar

Messages : 2601
Age : 27

MessageSujet: Re: [Analyse - Boîte Stark] Winterfell is Coming (Part1)   Sam 9 Avr 2016 - 21:11

Benji a écrit:
Les exemples que tu donnes me font penser qu'analyser une carte peut se découper en deux parties

T'as remarqué j'espère que "mes exemples" ne sont que tes phrases amputées de tout ce qui me paraissait inutile ?
Comme quoi t'étais pas si loin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
IdeNobu
Client de la Rue de la Soie
avatar

Messages : 107

MessageSujet: Re: [Analyse - Boîte Stark] Winterfell is Coming (Part1)   Dim 10 Avr 2016 - 0:13

Bonjour Ide Nobu, représentant de la Suisse Libre,

en tant que joueur relativement nouveau, les avis sont bons à prendre sur les nouvelles cartes. Le meilleur étant celui qu'on se fait en jeu ou en séance de deckbuilding en mettant en exergue les cartes les unes avec les autres. Comme je n'ai pas encore ces cartes et je suis content d'avoir eu un petit focus sur une faction que j'affectionne.

De fait, j'aime bien les avis un peu construits et je reste toujours sur ma faim avec des avis du type "c'est de la merde!" si et seulement s'il n'y a pas un "parce que" derrière.

Aussi, j'apprécie l'effort fait pour apporter un certain éclairage. Que certains puissent ne pas le trouver à niveau...peut-être, j'en sais rien et je m'en fous.

Mes deux kokus....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mog
Premier Patrouilleur de la Garde de Nuit
Premier Patrouilleur de la Garde de Nuit
avatar

Messages : 8475
Age : 32

MessageSujet: Re: [Analyse - Boîte Stark] Winterfell is Coming (Part1)   Dim 10 Avr 2016 - 7:32

Je rouvre le sujet. J'ai fait de la suppression pure et simple des propos qui avaient pas leur place dans ce sujet.
Je préviens, le premier qui sort des clous sur ce sujet je le ban 2 jours. Vous êtes prévenus...

_________________


"Mundi placet et spiritus minima", ça n'a aucun sens mais on pourrait très bien imaginer une traduction du type : "Le roseau plie, mais ne cède... qu'en cas de pépin" ce qui ne veut rien dire non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bias
Le Geôlier des Faux Dieux - Garde de Nuit de Lyon
Le Geôlier des Faux Dieux - Garde de Nuit de Lyon
avatar

Messages : 7759

MessageSujet: Re: [Analyse - Boîte Stark] Winterfell is Coming (Part1)   Dim 10 Avr 2016 - 9:36

Il a de nouveau supprimé son compte benji ? Shocked

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Analyse - Boîte Stark] Winterfell is Coming (Part1)   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Analyse - Boîte Stark] Winterfell is Coming (Part1)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Deck - Joute] Le Siège de Port-Real - Siège de Winterfell
» Deck Veuve, Siège de Winterfell
» [Deck Joute]Loup-garou Siège de winterfell
» [mêlée] Un Stark qui voit rouge
» [Atelier] : deck tueur Stark/Baratheon - un rêve éveillé ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Trône de Fer JCE :: Le seul jeu qui compte :: Stratégies, Idées et Discussions-
Sauter vers: